Le Carlin, le chien qui adore les câlins !

Le Carlin, le chien qui adore les câlins !

city-pattes-pug-carlin

Le Carlin, la coqueluche des cours royales

Originaire de Chine, le Carlin est apparu en Europe au 16ème siècle. Petite coqueluche des cours royales, cette boule d’énergie à la face épatée et à la queue en tire-bouchon est par excellence un vrai monsieur câlins. Particulièrement sociable, il adore les caresses et toutes les marques d’affections dont il est sans cesse à la recherche. 

Ne dit-on pas joyeux et sensible comme un Carlin ?

Le Carlin est le digne représentant du chien de compagnie. Peu enclin aux activités sportives, il aime par dessus tout rester à la maison entouré de sa famille. Vous l’aurez compris, il préfère le moelleux d’un canapé aux sorties, surtout quand les conditions météorologiques sont difficiles : froid glacial ou températures caniculaires. Très sociable avec ses congénères et les humains, le Carlin adoooore amuser la galerie ! 

Petit, mais robuste, notre ami canin a une positive attitude très communicative. Reconnu pour son esprit joyeux, son intelligence et sa douceur, il est un véritable remède anti-déprime ! Particulièrement sensible, il fera tout pour plaire à son maître et sera très malheureux en cas de réprimande, même justifiée. Attention ! Ce n’est pas une raison pour céder à tous ces caprices sous peine d’en faire un petit tyran. 

En effet, on peut dire que le Carlin a un caractère affirmé ! Il est donc important de l’éduquer dès son plus jeune âge pour que Monsieur ne soit pas le roi de la maison. Jusqu’à 6 mois et comme de nombreux chiots, il alternera grosses siestes et  hyper-activité où vous verrez devant vous une petite pile électrique. Mais rassurez-vous avec l’âge, il s’assagira.

Son petit défaut ? Le Carlin déteste la solitude et peut se montrer parfois malicieux ou entêté si on ne lui porte pas suffisamment attention. 

city-pattes-chien-carlin

Une tendance à l’embonpoint à surveiller

Le Carlin est de bonne constitution, néanmoins il a une tendance à l’embonpoint qu’il faut surveiller. Coté entretien, si notre ami canin ne demande pas particulièrement de soin, une attention toute particulière doit être portée à sa peau et ses yeux. Ceux-ci doivent être régulièrement nettoyés afin d’éviter toutes complications. Comme pour ses congénères, le pelage du Carlin doit être régulièrement brossé pour enlever poussière et poils morts. Le brossage est également l’occasion de détecter d’éventuelles lésions ou parasites indésirables comme les puces ou les tiques. C’est aussi un chouette instant de complicité !

L’été prenez soin de le préserver des fortes chaleurs en le laissant dans une pièce fraiche avec à portée de truffe une gamelle d’eau fraiche et régulièrement renouvelée. Bien entendu, toute activité sportive est proscrite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.