Pourquoi dit-on que les chats noirs portent malheur ? chat noir maléfique

Pourquoi dit-on que les chats noirs portent malheur ?

chat-noir-malediction-city-pattes

Un chat noir au détour d'une ruelle et hop ! voilà que des signaux d'alerte "Attention danger !" retentissent dans notre cerveau. Mais pourquoi le chat noir traine-il comme un boulet cette réputation d'animal maléfique ?

Créature satanique et ami des sorcières

Depuis le tout début du commencement ça partait mal pour le chat noir. Dans l’antiquité égyptienne, alors que ses copains au pelage clair étaient divinisés (leurs yeux brillants symbolisant le pouvoir de Râ, le roi du soleil) ceux au pelage sombre étaient assimilés à l’ennemi Éthiopien. Ennemi associé à son tour… au diable ! Le chat noir réincarnation du diable ? Le raccourci fut rapide et pour des siècles de malédiction.

Au moyen âge, sa mauvaise réputation s’intensifia. Devenu l’animal de prédilection des sorcières, l’Inquisition et l’Église le traquèrent et le persécutèrent sans relâche au même titre que les ensorceleuses. Démembré, bouilli, écartelé, il finissait lui aussi par rôtir sur un bûcher. Toujours à la même époque, quand le malheureux arrivait à échapper à ses bourreaux, il était capturé par des communautés sataniques qui le sacrifiaient ensuite sur l’autel du Diable lors des cérémonies de magie noire.

chat-noir-creature-satanique-city-pattes

Héros de Waterloo

Mais le chat noir n’a pas toujours porté malheur. De l’autre côté de la manche, être un chat noir était nettement moins risqué.

Chez les britanniques par exemple, avoir un chat noir chez soi était l’assurance pour la jeune fille à marier de trouver chaussure à son pied. Moche ou jolie, boulotte ou maigrelette, peu importe, les prétendants ne tarderaient pas à se bousculer au portillon.

Chez les écossais, dont la chevelure rousse donnait aussi lieu à des discriminations, le chat noir était synonyme de prospérité. Enfin toujours chez nos amis outre-manche, une légende raconte que Napoléon aurait vu un chat noir passer tranquillement sur le champ de bataille de Waterloo. On comprend mieux alors l’enthousiasme des Anglais pour ce félin 😉

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Vous voulez en savoir encore plus ? Retrouvez les autres « Pourquoi ?  » ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.