Comportement : au secours mon chat m'agresse !

Comportement : au secours mon chat m’agresse !

comportement-chat-agressif

Ça y’est il recommence… Tapi dans un coin, les oreilles penchées en avant, les pupilles dilatées, il est à l’affût, prêt à bondir sur sa proie et la proie c’est VOUS ! La raison de cette agression ? Aucune. Pourtant le pervers caractériel persévère et ne loupe jamais une occasion de vous agresser, de vous mordre ou de vous griffer de jour comme de nuit. City Pattes vous donne les clés pour déterminer et comprendre les raisons ce comportement (très) désagréable.

Définir les causes de l’agressivité

Quand il était un petit chaton trop mignon, ses morsures et ses griffures vous attendrissaient. Une fois adulte, ses attaques deviennent de plus en plus violentes et la situation moins amusante. M’enfin ?! C’est qui le patron ici ? Sachez qu’un problème médical d’ordre général peut être à l’origine de l’agressivité d’un chat. N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire avant d’évoquer un problème comportemental.

L’agression par prédation.

Vous êtes sa proie. Il vous guette, vous envisage, puis attaque vos chevilles découvertes, vos mollets, vos bras voire même votre tête. La nuit, il suffit qu’une partie de votre corps dépasse de la couette pour qu’immédiatement il y plante ses crocs. Et pour peu que vous manifestiez votre mécontentement : cri, mouvement brusque, fuite… arrêtez tout ! ça le stimule ! L’ennui, un logement sans accès extérieur, une absence de jouets stimulants ou encore une frustration alimentaire peuvent être les facteurs déclenchants d’un tel comportement. Voici quelques trucs et astuces pour tenter d’y remédier :

conseils-chat-agressif-comportement

Augmentez vos temps de jeux,

 Multipliez les jeux interactifs : pointeur laser, balles, canne à pêche etc.

 Placez des postes d’observation aux fenêtres.

 Autorisez-lui un accès extérieur.

 Fractionnez ses repas que vous laisserez à sa disposition.

 Cachez sa nourriture dans différents endroits ou dans des jeux type « Pipolino ».

 Passez votre chemin lorsque qu’il est excité ou énervé.

L’agression défensive et territoriale

Un chaton mal sociabilisé car séparé trop tôt de sa mère et de sa fratrie peut développer un comportement agressif dès qu’il se sent menacé sur son territoire. Un inconnu humain ou animal, une contrainte, un geste brusque, une manipulation… peuvent provoquer chez lui des réactions extrêmes.

 

L’agression redirigée

La vue d’un ennemi à travers la fenêtre, une bonne odeur culinaire, un son aigu peuvent transformer votre gentil minet en boule de poils hirsute surexcitée qui va ensuite rediriger son émotion (peur, excitation ou frustration) vers la première personne la plus proche : vous. Notre conseil : ignorez-le !

« Un problème médical d’ordre général

peut être à l’origine de l’agressivité
d’un chat.

N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire »

comportement-chat-agressif-city-pattes

L’agression « sauvage » sans raison

Des troubles du comportement (hypersensibilité, dysthymie ou trouble de l’humeur, mauvaise socialisation aux humains, troubles anxieux importants, phobies) peuvent aussi être à l’origine d’une agression violente d’un chat sur son propriétaire. Selon Valérie Dramard, docteur vétérinaire comportementaliste, la prise en charge d’un chat très agressif s’effectue en trois temps.

« Le vétérinaire doit d’abord traiter l’urgence pour annuler les risques d’agression et différer une éventuelle décision d’euthanasie. Il doit ensuite établir un diagnostic et commencer à traiter le chat. Une thérapie comportementale associée à un traitement médical est alors mise en place. Enfin, une réévaluation comportementale est nécessaire 1 à 2 mois plus tard. »

Allez ZOU ! Au coin !

« Inutile de recourir à des punitions physiques, à des tapes, il ne les comprend pas. Quand vous punissez directement le chat, il associe son émotion négative à votre présence et non à ce qu’il a fait » rappelle Laetitia Barlerin, docteur vétérinaire et auteur de Chat : tout ce qu’ils essaient de nous dire. Et d’ajouter « Quand un chat devient agressif, enfermez-le dans une pièce le temps que la tension retombe ».

7 Comments

  1. Manue dit :

    je suis désemparée car j’ai adopté un chat de 2 ans qui avait vécu dans la rue, et depuis qu’il est chez moi il est agressif particulièrement à l’extérieur, il m’attaque sans raison quand je suis dans mon jardin.
    Il m’a agressé en Octobre 2019 et j’ai fini à l’hôpital avec intervention pour infection, j’aime les animaux mais là je n’en peux plus
    Je ne sais plus quoi faire

    • admin dit :

      Bonjour Manue,
      Nous sommes sincèrement navrée de votre mésaventure. Peut-être devriez-vous prendre contact avec votre vétérinaire ? Bien cordialement. Pauline de l’équipe City Pattes

  2. Astorga Perez Laurie dit :

    Bonjour,
    Je viens de récupérer (2 jours) Une chatte estimée à une quinzaine d’années auprès de l’association sans croquette fixe. Ils ne connaissent pas son passé, elle a apparemment été trouvé et non réclamé. En règle général elle est plutôt douce, sociale, elle se frotte à vos jambes rapidement, se frotte au coin des murs et portes, ce qui traduit qu’elle balise ton territoire de façon saine. PAs de marquage urinaire ni griffade, donc plutôt positif jusque là. Par contre il y a un problème aves les mains, et geste associés dans son espace perso/territoire. Si j’initie une caresse de moi-même, je dois m’attendre à une attaque, parfois plus ou moins violente, (1 patte, 2 patte, 2 patte et pseudo morsure) le geste est très vif mais contrôlé je pense, car je n’ai eu que quelques légères éraflures, je me dis qu’elle pourrait me lacérer si elle ne retenait pas! Par contre si je descend ma main vers elle pour lui faire sentir et la laisser faire le reste, elle vient s’y frotter aisément. Je suis donc perplexe! Notamment mon ami est passé le lendemain de son arrivée chez moi, et elle s’est d’abord caché puis est sortie et c’est immédiatement frotté à ses jambes, il a même pu la caresser aisément et à pleine main et moi aussi … J’étais stupéfaite. Mais ça n’a pas duré. Elle doit passer une visite de contrôle chez le vétérinaire, espérons que ce soit juste comportemental et non physiologique. C’est assez frustrant et dur car j’ai perdue récemment ma minette de presque 15 ans, mais pour sa part je l’avais eu dès ses 3 mois, on avait un lien particulier, et je pouvais la caresser sans crainte.Je sais bien que je ne pourrais pas retrouver ce que j’avais avec elle, et que peut être que j’aurai du attendre un peu, faire mon deuil… Mais cette pepette de la SPA avait besoin d’un foyer et je ne voulais la laisser. Seulement c’est difficile quand on en a un peu peur d’elle! Si vous avez eu un cas similaire journée des connaissances sur le sujet e sui preneuse de tout conseil. Merci pour votre temps

    • admin dit :

      Bonjour Laurie,
      Merci d’avoir pris le temps de nous exposer votre problème. Peu-être devriez-vous vous rapprocher effectivement de votre vétérinaire. Il peut peut-être vous apporter une réponse ou sinon vous recommander un comportementaliste. Tenez-nous informés. Bien cordialement. Pauline de l’équipe City Pattes.

  3. Gryson Carole dit :

    Bonjour
    J’ai un main Coon âgée de 15 mois c’est une femelle et elle ne peut pas s’empêcher dès qu’on l’a carresse ou quand on la brosse ou même des fois elle nous attaque d’un coup sabs aucune raison alors est-ce que c’est parce que elle est encore jeune et qu’elle a un caractère bien trempé ou c’est autre chose ?
    Cordialement

    • admin dit :

      Bonjour Carole,
      Merci d’avoir pris le temps de nous faire un retour suite à notre article. Nous n’avons malheureusement pas la compétence pour tenter de solutionner votre problème. Peut-être devriez-vous vous contacter votre vétérinaire ? Bien cordialement. Pauline de l’équipe City Pattes

  4. Delpierre dit :

    Une chatte récupérer dehors Ne connaissant pas de où qu’elle venait ce qu’elle a subi cette bête. Elle a été placé plusieurs fois mais sans succès car elle est agressive envers les gens L’association a décidé de l’euthanasier. Je trouve ça honteux Le vétérinaire qui l’a ausculté aurait dû d’abord expliqué le problème avant de faire le geste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.