La brigade canine de Bordeaux, une unité d'élite au sein de la police nationale

La brigade canine de Bordeaux, une unité d’élite au sein de la police nationale

DSC_8034

Le Centre Régional de Formation des Unités Cynotechniques de Bordeaux (CRFUC) nous a ouvert ses portes pour nous faire découvrir ces hommes et ces chiens qui assurent notre sécurité au quotidien. Des spécialistes tous passionnés par leur travail et leur compagnon à quatre pattes.

 

L’une des plus importantes brigades canines de France

La brigade canine de Bordeaux est l’une des plus importantes brigades canines de France. Coté équipe, 33 personnes dont 4 femmes, tous fonctionnaires de police répartis selon 4 niveaux de compétence : conducteur, homme d’attaque, dresseur et moniteur. Côté chenil, 17 chiens à temps complet, opérationnels et surentraînés. Tous opèrent au service de la police nationale sous la responsabilité du Major François Jeandemange. Cette unité compte à son actif un très grand nombre d’opérations sur Bordeaux et la CUB. Elle intervient également dans un grand quart du sud-ouest et parfois sur le territoire national en fonction de ses missions.

 

La frappe muselée, spécificité française de renommée mondiale

Ici, deux pôles d’activités. Les chiens d’intervention formés en permanence par 3 moniteurs, 2 hommes d’attaque et 20 patrouilleurs. Le chien fait partie intégrante de l’armement et est utilisé en appui auprès d’autres unités (la BAC par exemple) lorsque la menace est réelle et sérieuse. Dans 95% des interventions, le chien est muselé. Ce travail muselé, fait de la brigade canine française, l’une des plus réputée à travers le monde. La force du chien, doublée de son imposante muselière, lui permet de neutraliser d’un coup de tête l’individu jugé dangereux. L’utilisation du chien en mordant ne se fait que dans des cas extrêmes de légitime défense ou de multiplicité des cibles. Les chiens de recherche représentent 7 équipes dédiées exclusivement à la recherche de stupéfiants, d’explosifs, d’armes et de munitions et de personnes disparues.

Le chien et son futur maître sont formés, pendant trois mois, par un moniteur du CRFUC. Le binôme sera ensuite validé par le Centre National de Formation des Unités Cynophiles (CNFUC) et pourra ensuite intervenir lors de missions judiciaires (perquisition), de prévention, de lutte contre la délinquance, de lutte contre la violence urbaine et de sécurisation de lieux publics.


COUPS DE COEUR
SHOPPING

city-pattes-brigade-canine

Des chiens à forte personnalité

Le recrutement des chiens se fait par le biais de dons de particuliers, de la SPA, d’associations, parfois d’éleveurs. Âgés de 10 mois à 2 ans, ils sont sélectionnés après avoir passés des tests rigoureux d’aptitude et de courage. Berger Belge Malinois, Berger Allemand, Berger Tervueren, toutes ces races ont su gagner leur place au sein de cette unité d’intervention. Légers, silencieux, rapides et puissants, ils représentent un élément décisif lors d’une mission délicate. Ils sont également très équilibrés et font ce qu’ils aiment faire : aller au jeu !

 

Des chiens cadrés et surentraînés avec un seul repère : leur maître

Le jeu est la base du dressage des chiens de recherche. A chaque fin d’exercice, l’animal a sa récompense : un boudin de jeu, ou poupée dans le langage cynotechnicien. Dans son travail de recherche de stupéfiants par exemple, son unique motivation sera de trouver son objet de jeu. Lors de sa formation, le chien d’intervention est confronté à un maximum de situations différentes afin d’obtenir un mordant efficace et précis. Il va être habitué progressivement aux bruits, à la menace, aux coups de feu. Il ne doit avoir peur de rien et faire son travail malgré un entourage hostile. Au sein du ring (espace clôturé), le chien va être soumis à des exercices basiques auxquels vont s’ajouter progressivement d’autres paramètres de plus en plus difficiles. Voix bienveillantes, encouragements et caresses viendront récompenser la réussite de son exercice, puis plus tard, de sa mission.

Ces athlètes, doivent être en permanence au top de leur forme physique et comme tout athlète ils sont poussés au-delà de leurs limites pour qu’ils puissent le jour J fournir 100% de leur potentiel. Ils sont suivis régulièrement par un vétérinaire et ont une alimentation rationnée en fonction de leur poids et de leur entrainement actuel. A Mérignac où chaque chien a son box de 12m², ils sont choyés, aimés et considérés comme des collègues à part entière.

 

La canine : une brigade en plein essor

Si comme nous un jour, vous avez croisé le regard de l’un de ces chiens et que vous avez fait un pas en arrière (même deux !), sachez que cette arme à quatre pattes est très dissuasive et qu’il n’y a rien de plus efficace pour calmer une situation délicate.

 

Aujourd’hui la brigade canine de Bordeaux est en plein développement grâce à la création de nouvelles spécialités. Très demandée dans sa zone d’action et à travers tout le territoire, cette unité que nous pourrions qualifier d’élite réalise quotidiennement un travail formidable qui a pour unique but : notre sécurité à tous.

city-pattes-brigade-canine-bordeaux

1 Comment

  1. Lucie dit :

    De vrai sportifs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *