10 conseils pour protéger nos animaux de compagnie du froid

10 conseils pour protéger nos animaux de compagnie du froid

City-Pattes-chiens

Ça y’est ! L’hiver pointe le bout de son nez. Vive l’humidité, la pluie, les baisses de température, le gel et la neige ! Yess ! On va pouvoir ressortir doudounes, écharpes et bonnets qui grattent ! Mais au fait… nos amis canins et félins sont-ils sensibles à la baisse du mercure ? Ben oui… Même qu’ils ne sont pas tous égaux face au froid. Les petits formats, les poils courts, les jeunots, les séniors ou encore les convalescents sont plus vulnérables aux frimas de l’hiver.

City-Pattes vous donne 10 conseils pour mieux les protéger quand la bise sera venue !

Si possible, sortez aux heures les plus clémentes de la journée.

Limitez les sorties des animaux fragilisés. Pour les animaux souffrant de rhumatismes par exemple ; sachez que l’humidité et le froid accentuent leurs douleurs.

Equipez-les : manteaux, chaussons ou solution tannante pour protéger leurs coussinets du gel et du sel répandu sur les trottoirs en hiver , mais également pour prévenir les gelures aux pattes et aux extrémités.

La pluie ou la neige s’est invitée dans votre balade ? Veillez à bien les sécher de retour de promenade car le poil, une fois mouillé, n’aura plus sa fonction d’isolant naturel.

Votre animal adore se rouler dans la neige ? Coupez au préalable les poils situés entre leurs coussinets, vous empêcherez ainsi la formation de boulettes de glaces qui peuvent être douloureuses à enlever.

Cty-Pattes-chat

Pour les plus sportifs, augmentez de 10 à 20% sa ration alimentaire quand la température est négative.

Eviter de faire toiletter votre compagnon, sa fourrure le protège et lui permet de conserver sa chaleur corporelle.

Attention au chauffage de la maison qui peut être un facteur de déshydratation car il rend l’air plus sec. Remplissez régulièrement son écuelle d’eau.

Placer le panier des plus fragiles ou des convalescents près d’une source de chaleur (radiateur) et éviter les lieux de courants d’air situés près des portes ou des fenêtres.

 Gare à l’antigel !

Les chats et les chiens sont attirés par le goût sucré de ce produit toxique. Pour éviter toute intoxication, veillez à mettre l’antigel hors de leur portée.
En cas d’ingestion (ou de suspicion d’ingestion), consultez immédiatement votre vétérinaire, il s’agit d’une urgence absolue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *